09/05/2017 10/05/2017 Campus LyonTech, Lyon-Villeurbanne
Journées Nationales sur la Récupération et le Stockage d’Energie, parrainéespar l’institut Carnot Ingénierie@Lyon

JNRSE2017
Les Journées Nationales sur la Récupération et le Stockage d’Énergie (JNRSE) ont pour but de rassembler la communauté française et internationale sur les thèmes de la conversion, la récupération et le stockage d’énergie, notamment à échelle réduite, ainsi que la conception de dispositifs complets énergétiquement autonomes (« auto-alimentés »).

Lieu : La Rotonde, Campus LyonTech-la Doua, 69100 Villeurbanne

https://jnrse-2017.sciencesconf.org/

Les 7èmes JNRSE font ainsi suite aux éditions organisées à l’ESIEE de Paris (2010), au laboratoire TIMA de Grenoble (2012), au laboratoire LAAS de Toulouse (2013), au laboratoire SYMME d’Annecy (2014), au laboratoire IEF de Paris-Saclay (2015) et au laboratoire IMS de Bordeaux (2016). 

Ces journées donnent prioritairement la parole aux jeunes chercheurs français, tout en invitant des conférenciers hors des frontières de la francophonie. Les exposés et les documents seront donnés en anglais.

 

Objectifs et thématiques

L’usage grandissant d’appareils électroniques nomades aux fonctions de plus en plus complexes (smartphone, accessoires connectés, tablettes), et le recours de plus en plus fréquent à des capteurs sans fils (surveillance de vieillissement de structure, essais aéronautiques en vol, e-santé, etc.), s’ils permettent des usages nouveaux et des fonctions innovantes, se trouvent confrontés au problème de l’autonomie énergétique. Cette autonomie énergétique peut être assurée grâce à un stockage préalable et/ou à la récupération de l’énergie environnant le système en fonctionnement.

 

Depuis une décennie, de nombreuses équipes de recherche se sont impliquées dans le développement de nouveaux matériaux et de leur intégration dans des micros et nanogénérateurs permettant de convertir l’énergie ambiante (photovoltaïque, mécanique, thermique, biologique, etc.) en énergie électrique. Si certains principes de transduction sont bien connus, d’autres sont encore à étudier. De plus, la miniaturisation de ces dispositifs et leur mise en situation réelle se confronte à d’importants défis scientifiques et techniques pour atteindre des niveaux d’efficacité et de fiabilité compatibles avec les applications visées.

 

La conception optimale d’un dispositif complet, allant du matériau au capteur en passant par exemple par les aspects électroniques, mécaniques, thermiques ou radiofréquence, nécessite d’embrasser complètement la chaîne de conversion et de stockage de l’énergie. Les capacités de conversion, d’extraction et de stockage vise généralement une démarche une ultra-basse consommation, et se doivent de pouvoir satisfaire les besoins énergétiques du système tout en respectant des critères de compatibilité environnementale.

 

Les thématiques abordées incluent, sans être limitées à :

  • Matériaux et systèmes pour la conversion électromécanique
  • Matériaux et systèmes pour la conversion électrothermique
  • Matériaux et systèmes pour la conversion radiofréquences et magnétoélectrique
  • Fabrication et intégration
  • Concepts innovants pour la conversion et/ou récupération d’énergie ambiante
  • Interfaces électroniques d’extraction et de gestion de l’énergie
  • Microgénérateurs et nanogénérateurs
  • Matériaux et dispositifs de stockage d’énergie électrique
  • Microbatteries et supercapacités
  • Transmission d’énergie
  • Systèmes auto-alimentés communicants
  • Techniques de tests et mesures

Une ingénierie adaptée aux services des enjeux de nos partenaires

CALY TECHNOLOGIES, MECALAM, CCI LYON, VIBRATEC, THALES, AREVA, VOLVO, RENAULT, MICHELIN, ANNEALSYS, HUTCHINSON, EDF R&D ENERBAT, RIBER, SKF, EDF, PSA Peugeot-Citroen, SAFRAN, LUTB Transports&MobilIty, ...