+ 2014 Polymère magnétique microstructurable dédié à l’intégration en microsystème fluidique

MICROMAG

Porteur du projet

Anne-Laure Deman INL Lyon1

anne-laure.deman@nulluniv-lyon1.fr

Laboratoire(s) membre(s)

Laboratoire ASSOCIE

Plateformes Ingénierie@Lyon

Bio-ingénierie
Matériaux- Procédés & Caractérisation
Nanotechnologies

DOMAINES INGÉNIERIE@LYON

Surfaces et Interfaces
Matériaux
Magnétisme
Lab on a chip

Secteurs industriels

Technologies pour la Santé
TIC, microsystèmes

 

Axe(s) de recherches

objectifs 

De nombreuses fonctions microfluidiques basées sur l’exploitation de champs magnétiques sont développées pour manipuler des micro-objets présentant des propriétés magnétiques (microbilles magnétiques, cellules magnétiquement labélisées,...). L’intégration hétérogène de matériaux magnétiques dans des systèmes polymères pose des problèmes de structuration 3D, de localisation de ces matériaux, et d’étanchéité des dispositifs fluidiques. L’objectif de ce projet est de développer un polymère composite, microstructurable et dont les propriétés magnétiques seront optimisées via l’assemblage et l’orientation des nano-charges, nanoparticules ou nano-filaments, magnétiques dans la matrice polymère.

micromag

 Figure 1 : A,B : Images MEB de microstructures en polymère composite magnétique (i-PDMS)

résultats attendus

Il s’agit d’obtenir un polymère composite microstructurable et dont les propriétés magnétiques se rapprochent de celles d’un matériau magnétique massif. Ces travaux permettront également d’acquérir une meilleure compréhension des mécanismes d’interactions magnétiques entre les nano-objets dans la matrice polymère (effet du facteur forme de (0D et 1D), de la concentration, de l’assemblage des nano-objets) et de leur impact sur les propriétés magnétiques  des composites. Enfin, l’étude des forces magnétiques créées par des structures composites intégrées dans un canal microfluidique permettra le développement d’un démonstrateur dédié à la manipulation de microparticules magnétiques.

intérêt industriel et sociétal

Le matériau composite développé dans ce projet est dédié à être implémenté dans des microsystèmes polymères nécessitant des fonctions magnétiques.
L’avancée technologique escomptée permettra de lever des verrous technologiques liés à l’intégration hétérogène et d’aboutir à des dispositifs performants moins coûteux.

Les principaux domaines d’applications envisagés sont le diagnostic biomédical, la biologie et l’environnement. Notamment, dans un contexte de développement de la médecine personnalisée et du diagnostic délocalisé (POC), la filière Technologie pour la Santé est particulièrement sensible aux avancées réalisées concernant les microsystèmes fluidiques.

valorisation

 

 

 

Une ingénierie adaptée aux services des enjeux de nos partenaires

CALY TECHNOLOGIES, MECALAM, CCI LYON, VIBRATEC, THALES, AREVA, VOLVO, RENAULT, MICHELIN, ANNEALSYS, HUTCHINSON, EDF R&D ENERBAT, RIBER, SKF, EDF, PSA Peugeot-Citroen, SAFRAN, LUTB Transports&MobilIty, ...