10/12/15 La spin-off LACTIPS issue du laboratoire IMP en course aux Trophées INPI France 2015, catégorie Brevet

RESULTATS  innocvateurs-inpi_diff

Dommage pour LACTIPS, en course, mais non sélectionné. La société reçoit finalement le trophée Initiative à l’occasion des Trophées réussite de la Loire (voir autre actualité). Félicitations!

Récompensé dans la catégorie RECHERCHE : DEEP – un laboratoire INSA de Lyon, le LGCIE développe des solutions concrètes pour mesurer, réduire et valoriser les déchets, notamment les eaux polluées.

Dossier de presse :
http://www.businessfrance.fr/wp-content/uploads/2015/12/INPI_TRO15.pdf
___________________________________________________________________
Communiqué de presse Candidatures :   CP_TROPHEES INPI 2015 
où l’on découvre :

DEEP
 DECHET EAU ENVIRONNEMENT POLLUTION Le laboratoire de l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon fut l’un des premiers à s’être intéressé aux déchets, dès les années 70. Il concentre sa recherche sur les eaux et les hydrosytèmes urbains mais aussi sur les déchets solides, les sédiments et les sols pollués. DEEP est ainsi à l’origine de DSM-flux, un système breveté de qualification et de quantification des rejets urbains par temps de pluie. Il permet de mesurer en continu les débits, d’en réduire la vitesse, de quantifier la concentration en polluants et d’intercepter ces derniers. Le laboratoire travaille également à la valorisation des déchets sous forme d’énergie en se concentrant sur les problèmes liés au Biogaz, produit par la fermentation des déchets. Leur brevet repose sur un système qui permet la détection du silicium et d’autres impuretés problématiques, souvent présentes dans le biogaz. Deux avancées majeures pour ce laboratoire qui tient à ce que la recherche appliquée soit… applicable. Comme le souligne Pierre Buffière, le directeur adjoint du laboratoire, pour qui l’innovation « c’est l’art de transformer des résultats abstraits de recherche en produits concrets ». ● 55 collaborateurs ● 2 brevets et un troisième en préparation ● Région Rhône-Alpes
LACTIPS 
RENDRE LE PLASTIQUE ECOLOGIQUE GRACE AU LAIT Fondée par Marie-Hélène Gramatikoff, Fabrice Plasson et Frédéric Prochazka, la start-up lyonnaise s’est mobilisée pendant des années, avec curiosité et ténacité, sur son projet : fabriquer des matières plastiques à partir de la caséine, principale protéine du lait. La technologie, brevetée, permet de transformer la caséine en granulés plastiques, biosourcés, biodégradables, hydrosolubles et… comestibles ! Cette transformation à basse température permet également d’ajouter d’autres composants comme des bactéricides ou des agents de saveurs pour créer des plastiques « intelligents ». L’entreprise a ainsi déjà réalisé des filaments colorés pour impression 3D, des crayons d’aquarelle hydrosolubles ou encore un film phytosanitaire pour dosettes de lessive. Les applications sont multiples et visent à se substituer aux produits polluants existants. Les créateurs ambitionnent même de révolutionner le marché alimentaire avec des emballages comestibles, solubles dans l’eau … et le lait. LACTIPS compte réaliser un chiffre d’affaires de plusieurs dizaines de millions d’euros d’ici 2020 et embaucher à cet horizon une cinquantaine de collaborateurs. ● 6 collaborateurs ● 1 marque / 1 brevet ● Région Rhône-Alpes

Mot(s)-clé(s) : | |

Une ingénierie adaptée aux services des enjeux de nos partenaires

CALY TECHNOLOGIES, MECALAM, CCI LYON, VIBRATEC, THALES, AREVA, VOLVO, RENAULT, MICHELIN, ANNEALSYS, HUTCHINSON, EDF R&D ENERBAT, RIBER, SKF, EDF, PSA Peugeot-Citroen, SAFRAN, CARA, ST MICROELECTRONICS, ...