+ 2017 OPTILarge – Optimisation de forme appliquée aux problèmes de grande taille

projet à l'international

Porteur du projet

Sébastien Besset LTDS Centrale Lyon

sebastien.besset@nullec-lyon.fr

Laboratoire(s) membre(s)

Axe(s) de recherches

Objectif : permettre une avancée significative dans le domaine des nuisances sonores rencontrées dans le domaine du transport en agissant sur le design des structures. 

Les problèmes d'optimisation de forme constituent un axe de recherche majeur dans l'industrie du transport. Dans le cadre du projet, nous nous intéressons au développement de méthodes adaptées aux problèmes de grande taille issus d'une description par éléments finis de structures complexes. Deux cas d'étude nous intéressent particulièrement et permettront d'appliquer et valider les méthodologies proposées :

- La problématique du crissement de freins, présente dans les industries automobile, ferroviaire et aéronautique, est un axe revendiqué par le LTDS. De nombreux travaux permettent déjà de comprendre le phénomène et de le modéliser sur des systèmes industriels de grande taille. L'objectif de réduire ou supprimer le crissement passe nécessairement par une optimisation de la géométrie des systèmes considérés. Dans ce cadre, l'apport des chercheurs de l'université de Tohoku en matière d'optimisation de systèmes de grandes tailles constitue une grosse plus-value du projet pour l'équipe du LTDS.

- La problématique de l'optimisation de forme sous critères vibroacoustiques est également un thème de recherche du LTDS qui a conduit à plusieurs publications ces dernières années. Ces travaux concernent essentiellement la mise en place de techniques innovantes sur des structures simples. Le partenariat avec les chercheurs de l'université de Tohoku permettra de développer conjointement des techniques d'optimisation applicables à de gros modèles avec le soutien de sociétés japonaises du secteur.

L'intérêt sociétal du projet est bien sûr lié à la construction de véhicules silencieux et répond à l'attente des utilisateurs en matière de pollution sonore.

L'intérêt industriel réside dans le développement de méthodes permettant la conception de véhicules optimisés du point de vue acoustique minimisant le recours aux prototypes grâce à des modèles numériques prédictifs et robustes.

Concernant l'application au crissement de freins, un démonstrateur sera finalisé qui permettra de tester la validité des solutions étudiées. Il sera construit sur la base d'une expérimentation existante et devra permettre de fonctionner à paramètres contrôlés (température, pression, vitesse de rotation du disque...).



Le projet est réalisé en partenariat avec l'IFS, université de Tohoku, Sendai, Japon (Koji Shimoyama, Associate Professor)


image_Optilargejpg
Illustration 2 : Modèle éléments finis de frein automobile utilisé dans l'industrie

Une ingénierie adaptée aux services des enjeux de nos partenaires

CALY TECHNOLOGIES, MECALAM, CCI LYON, VIBRATEC, THALES, AREVA, VOLVO, RENAULT, MICHELIN, ANNEALSYS, HUTCHINSON, EDF R&D ENERBAT, RIBER, SKF, EDF, PSA Peugeot-Citroen, SAFRAN, CARA, ST MICROELECTRONICS, ...