+ 2018 VARIForm – Valorisation des emballages alimentaires souples par recyclage en mélange multiphasique

projet inter Carnot

Porteur du projet

Skander Mani Centre technique IPC Oyonax

Skander.Mani@nullct-ipc.com

Laboratoire(s) membre(s)

DURÉE :
FINANCEMENT INGENIERIE@LYON :

PLATEFORMES INGENIERIE@LYON :

MATERIAUX & PROCÉDÉS

ENERGIE & ENVIRONNEMENT  


SECTEURS INDUSTRIELS :

Alimentaire

Automobile

Chimie et matériaux

Ferroviaire

Axe(s) de recherches

Objectif :  développer la valorisation matière de ces déchets plastiques à travers la mise en place de nouvelles formulations de matières premières de recyclage avec des propriétés stables et compétitives aux matières vierges. Cette approche est en parfaite alignement avec les volontés nationales et européennes qui poussent pour aller vers l’utilisation de 100% recyclé à l’horizon 2025.

Le projet s’inscrit dans un ambitieux programme de recherche focalisé sur la valorisation des déchets d’emballages alimentaires souples par recyclage en mélange multiphasique. Le centre technique industriel de la plasturgie et des composites (IPC) s’est associé avec l’institut Charles Sadron (ICS) pour relever ce défi majeur en réponse à l’enjeu sociétal du développement durable.

Du fait de la multitude de matériaux et procédés utilisés dans le secteur des emballages alimentaires souples, la filière de recyclage des déchets issus de ce gisement, de courte durée de vie d’utilisation, est en face de plusieurs défis scientifiques et technologiques. Les déchets d’emballages alimentaires souples collectés dans les centres de tri sélectif sont sous forme de mélanges complexes de polymères incompatibles, de viscosités très différentes et de composition variable dans le temps. En France, seulement 21% de nos emballages alimentaires en plastique sont actuellement recyclés.

Afin de relever le défi, le projet VARIfORM propose une stratégie nouvelle de synthèse in-situ, c’est-à-dire à l’état fondu dans le mélange de polymères, d’agents compatibilisants universels. Cette approche originale de compatibilisation consiste à élaborer des architectures macromoléculaires de type étoile à partir des différents polymères en présence, indifféremment de leur nombre et de leur nature chimique. La validation de cette nouvelle stratégie de compatibilisation sera tout d’abord réalisée, à l’échelle laboratoire avec le mélangeur à base d’écoulements élongationnels RMX® (mélangeur batch de l’ICS). Ensuite, la validation des nouvelles formulations et des conditions process en utilisant des mélanges de déchets plastiques issus d’un centre de tri sélectif d’emballages alimentaires souples sera réalisée à l’échelle pilote avec le mélangeur à base d’écoulements élongationnels METEOR® (mélangeur continu de l’IPC). La mise en œuvre de deux démonstrateurs d’économie circulaire en intégrant un bilan technico-économique des solutions proposées est programmée en fin de projet.

image_variform

Le projet est réalisé en partenariat avec l'institut Carnot MICA, Institut Charles Sadron ICS

CARNOT_1105_MICA   logo-institut-charles-sadron



Une ingénierie adaptée aux services des enjeux de nos partenaires

CALY TECHNOLOGIES, MECALAM, CCI LYON, VIBRATEC, THALES, AREVA, VOLVO, RENAULT, MICHELIN, ANNEALSYS, HUTCHINSON, EDF R&D ENERBAT, RIBER, SKF, EDF, PSA Peugeot-Citroen, SAFRAN, CARA, ST MICROELECTRONICS, ...