09/02/21 Transition digitale Fabrication: nouveau laboratoire commun FRAMATOME, EDF, INSA Lyon- LaMCoS

Laboratoire commun d’étude et de recherche pour la simulation numérique des procédés de fabrication et de réparation

LaMCoS

La mise en place du laboratoire commun FRAMATOME – EDF – INSA Lyon pour une durée de 5 ans (2020-2024) avec une équipe de recherche académique pluridisciplinaire sur l’étude des procédés de fabrication et de réparation par simulation numérique, le laboratoire de Mécanique des Contacts et des Structures (LaMCoS), permet de répondre à plusieurs enjeux d’ordre stratégique :
– maintenir un haut niveau de recherche sur cette thématique afin d’accompagner dans les meilleurs conditions la transition digitale dans le domaine de la fabrication pour les industriels ;
– partager l’accès aux ressources de haut niveau et moyens expérimentaux adaptés; pérenniser les collaborations d’intérêt au-delà d’une simple thèse (dans le temps et par les synergies) ;
– bénéficier d’un effet de levier pour la mobilisation du personnel et des moyens autour d’une thématique commune de recherche.

Anthony Gravouil (INSA Lyon, LaMCoS), Vincent Robin (EDF), Alexandre Brosse (Framatome) en seront les membres de l’équipe de direction.

 

Du point de vue technique, ce laboratoire permet de répondre à des enjeux forts identifiés par FRAMATOME, EDF et l’INSA de Lyon. 

  • Evoluer vers de meilleures techniques de fabrication pour un cahier des charges donné: étendre aux procédés de finition (usinage, surfaçage, mitigation) et à de nouvelles technologies de fabrication, dont la fabrication additive, et aux autres procédés thermomécaniques.
  • Disposer de modèles facilement substituables par matériau, procédé ou structure: construction de méta-modèles / abaques numériques pour le soudage pour permettre un suivi en temps réel couplé à l’instrumentation (capteur et visualisation) ; Améliorer le contrôle en cours de fabrication pour réduire les risques de défaut et les contrôles post-soudage.
  • Soutenir la codification pour l’utilisation de la simulation des procédés qui nécessite de considérer les conséquences de la fabrication sur la durée de vie: définir les marges pour les dommages associés aux soudures (corrosion, fatigue, rupture); Rendre compte de l’hétérogénéité matériau (CND, résistance mécanique) .

 

Sur la  base de travaux passés et des enjeux précédents, des sujets de recherche avec des niveaux de maturité différents sont proposés pour être traités dans le laboratoire commun autour de trois grandes thématiques :

  • Amélioration et développement des techniques de simulations des procédés
  • Développement et compréhension de procédés innovants
  • Détermination et prédiction des effets induits par les procédés (matériau, durée de vie)

 

Contact : anthony.gravouil@insa-lyon.fr

unnamed     t1_logo_edf             logoINSA2014-coul     lamcos_petit

 

Une ingénierie adaptée aux services des enjeux de nos partenaires

CALY TECHNOLOGIES, MECALAM, CCI LYON, VIBRATEC, THALES, AREVA, VOLVO, RENAULT, MICHELIN, ANNEALSYS, HUTCHINSON, EDF R&D ENERBAT, RIBER, SKF, EDF, PSA Peugeot-Citroen, SAFRAN, CARA, ST MICROELECTRONICS, ...